Saviez-vous qu'en B2B la saisie des commandes est la partie la moins digitalisée ? Malheureusement elle coûte des dizaines milliers d'euros par an !

C’est souvent dans les détails que se cachent les plus grandes pertes de productivité de votre entreprise. L’idée d’avoir « toujours fait comme ça » ancre souvent des pratiques qui pèsent lourd dans la balance financière.

La saisie de commande manuelle un "gouffre" financier très discret

La saisie de commandes rejoint aisément le peloton de tête des missions de très faible valeur ajoutée qui vous coûtent assurément cher sur le bilan de fin d’année. Encore aujourd’hui, des milliers de personnes sont payées pour enregistrer des commandes toute la journée alors qu’elles aimeraient pouvoir agir sur d’autres éléments de l’entreprise, plus impactants.

« Nous avons 35 personnes en France actuellement qui enregistrent des commandes de 9h à 18h »

Fournisseur agroalimentaire

C’est encore monnaie courante dans beaucoup de grands groupes,  mais les TPE et PME sont aussi en première ligne.

Mais combien ça me coûte ?

Calculons ensemble la perte de productivité nette et l’impact direct sur votre marge. N’hésitez pas à refaire ce calcul en fonction de votre effectif ! Faites un relevé du temps cumulé dédié à saisir et enregistrer des commandes de clients professionnels auprès de vos assistant(e)s commercial(e)s ou ADV.

Prenons l’exemple d’une entreprise où la saisie nécessite 3 heures par jour.

Un peu de mathématiques promis, ça va être rapide !

Sur une base de salaire à 1 500 € net, la charge pour l’entreprise est d’environ
2 488 €, soit, avec 151 heures de travail par mois, un taux horaire de 16 €.

Mais on doit également y associer les coûts annexes (mutuelle, équipement, quote-part du loyer…) Ainsi, on arrive de manière réaliste à un taux de 20 € /heure.

Et, alors qu’on est exclusivement mobilisé pour faire de la saisie, une heure (perdue) en vaut deux ! Soit 40 €.

3h par jour de commandes, sur 251 jours par an travaillés donnent :

3h x 40€ x 251 jours travaillés = 30 120 €

Sur une petite entreprise de B2B produit classique la prise de commande coûte plus de 30 000 € !

Avez-vous fait le calcul de votre côté ?

Comment agir rapidement sur ce problème ?

Non seulement vous dépensez des sommes conséquentes pour des tâches  qui pourraient être automatisées, mais vous aurez par ailleurs du mal à fidéliser vos employés sur ce type de labeur. Pourtant, vos assistant(e)s commercial(e)s sont sans doute les meilleur(e)s allié(e)s de vos commerciaux.

Ne vous inquiétez pas, vous êtes au bon endroit !

Chez Boldy, ce qu’on préfère, c’est vous apporter de l’agilité  grâce au digital.

Notre mission est d’aider vos collaborateurs à automatiser la saisie de commandes pour qu’ils puissent se consacrer à des sujets plus importants qui impactent positivement  votre activité.

C’est un sujet que nous connaissons bien; nous avons étudié des centaines d’entreprises en zoomant sur leur pratique de saisie de commandes et, conséquemment, sur la manière de les aider.

Voici les deux leviers majeurs identifiés :

1/ Faites travailler vos clients, d’autant  qu’ils sont demandeurs pour saisir leur commandes eux-mêmes.  

82% des acheteurs voudraient passer commande directement en ligne

Boldy vous aide à déployer une boutique pro self-service en moins de 8 jours et à un prix raisonnable.

Lire l’article sur « l’explosion du self-service »

2/ Investissez dans un vrai outil de prise de commandes adapté au B2B.

Un logiciel pensé pour les commandes B2B

À défaut de pouvoir déléguer la saisie entièrement à vos clients, chez Boldy nous proposons de diviser par deux le temps de saisie grâce à notre équipe de développeurs “magiciens” :

  • Importer automatiquement un fichier de commande Excel qui se transforme en commande.
  • Depuis un simple e-mail de commande, le transformer en quelques clics en commande effective.
  • Pouvoir prendre rapidement une commande via son smartphone  sur le lieu de vente.

Notre équipe peut réaliser un audit gratuit de votre société sur  ce sujet !

On en parle ?